Trop de Paillettes tuent la paillette!

Publié le par Djinni

paillette

...Bon, pour ceux et celles qui me connaissent, cet article semblera bizarre vous avez dit bizarre. 

En effet, je suis toujours la première à briller, à me peinturlurer les ongles de paillettes pas possibles, à oser la marinière dorée et le petit haut à sequins! 

Mais aujourd'hui, j'ai décidé de me rebeller.

En ce samedi vingt-sixième du mois de décembre, en l'an deux mille neuf, ma belle-mère et moi-même descendîmes nous ballader dans la rue piétonne centrale de la petite ville de Roanne.

En ces jours précédant la Saint Sylvestre, les vitrines des magasins rivalisent d'ingéniosité pour attirer l'oeil et nous faire succomber à l'envie d'une nouvelle tenue, d'une rutilante palette de maquillage pour fêter comme il se doit l'arrivée de la nouvelle année... 

Cette saison, les paillettes ont fait leur grand retour sur le devant des podiums. Et quoi de meilleur pour habiller le réveillon de fin d'année que de briller de mille feux? 

Les vitrines des
Naf Naf, Pimkie, Promod et autres scintillent donc de vestes; hauts, robes, tuniques, chaussures, pochettes, sacs, bonnets _et que puis-je citer de plus!_ brillants et plus que brillants!

La robe à rayures type Sonia Rykiel à paillettes et exposée avec le boléro noir à sequins. La tunique brodée est associée à un tregging lui même luisant de strass. 

Et là je dis... STOP! Par pitié! Sérieusement, vous trouvez ça beau de ressembler à un arbre de Noel? 

La veste à paillette, c'est bô, mais avec un t-shirt low profile! La robe à sequin..; CANON, mais avec un maquillage nude soft, tout en douceur! 

Moi je dit les paillettes, ok, oui.. les filles... mais les maîtres mots, c'est SUBTILITE et PARCIMONIE!

  



Commenter cet article