Petite leçon de couture… Comment réussir un ourlet de pro ?

Publié le par Djinni

 lecon de couture n 1 l ourlet a la main la preparation2 feu

 

Ceci s’adresse aux petites et aux moins petites qui ont toujours la déception de devoir attendre qu’un ourlet soit fait pour pouvoir porter le nouveau pantalon, la nouvelle jupe si ardemment désirés !  

 

 

 

Pour ma part, j’ai décidé d’arrêter de confier mes ourlets aux tailleurs, étant donné que je ne suis jamais satisfaite du résultat, et Dieu sait si un ourlet raté abime l’allure d’un vêtement !  

 

Et comme souvent, dans la rue, je vois un nombre incalculable d’ourlets ratés, voici quelques conseils pour être au top, même après retouche !

 

 

 

Leçon 1 : petit rappel de style : quel doit être la longueur de l’ourlet de mon pantalon ?

 

Vaste question… qui a une principale, réponse : l’ourlet ne doit pas être un compromis !  

 

Quelques règles pour ne plus jamais se tromper !

 

Sur un pantalon large : pas d’excuses ! L’ourlet doit arriver quasiment au ras du sol, et laisser le bout de la chaussure apparent. C’est pour cela qu’il veut mieux le régler avec les chaussures avec lesquelles on compte le porter, pour ne pas marcher dessus ni qu'il soit trop court au contraire.

Clairement, un pantalon large acheté pour être porté avec des ballerines ne sera pas mettable avec vos vertigineuses bottes à talons!

 

 

 

Pantalon évasé : mêmes règles que le pantalon large ! Au ras du sol !

 

 

 

Sur un pantalon droit : plus de flexibilité déjà. L’idée, c’est que le choix soit affirmé. La longueur tradi laisse voir un bout de la chaussure (toujours réglage avec talons…). Maintenant, on peut aussi  se la jouer Michael Jackson et laisser la cheville apparente. Là encore pas de demi-mesure, il faut que ça se voit, c’est volontaire, et non un ourlet mal fait justement…

 

 

 

Sur un slim : on peut le laisser long  et tombant sur les bottes ou ballerines. Sinon, pour être conforme avec le style de cet été, on peut le couper au dessus de la cheviller pour le côté preppy !

 

 

 

Et les jupes alors ? Alors là, c’est plus selon votre inspiration.

 

Ce qui est sûre c’est qu’il n’y a une longueur qui ne va à personne, c’est celle qui arrive à mi-mollet ! (oui oui je sais, il y en a plein sur les défilés de ‘hiver prochain.. et alors ? ce n’est quand même pas  facile à porter !) 

 

Demain, leçon numéro 2 : travaux pratiques !

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article