Furrrrrr ... Me Not!

Publié le par Djinni

eva mendes-640Bon, une fois n'est pas coutume, mais le theme d'aujourd'hui va surement preter a polemique. Je m'excuse d'avance aupres des adeptes de la legerete, et promets de me rattraper sur un prochain article. 

Aujourd'hui, je souhaite contester le fait que c'est redevenu "Normal" de porter de la fourrure. 

Souvenez-vous, les annees 90, Claudia, Cindy, Naomi se sont toutes mises a nu pour la campagne "plutot a poil qu'en fourrure" de la Peta. Aujourd'hui, ces belles demoiselles ont toutes retourne leur veste, et se balladent en bottes en phoque (n'est ce pas, Kate?), manteau en Zibeline, ou etole en Astrakan. 

Avant de passer pour une contestataire folle, je souhaite remonter un peu dans le temps.
Dans les annees 40, mon arriere-grand-mere a fait l'acquisition d'un manteau en vison. Ma grand mere en a herite, et a elle meme investi dans un manteau en astrakan. Ma mere ayant recupere les deux, elle a a son tour achete une etole en cuir doublee de vison. 

De toutes ces pieces, j'heriterai avec plaisir. Mais je fait ici la promesse solennelle de briser cette chaine. Pour moi, l'achat d'une peau de bete n'est plus de ce temps, ou les fausses fourrures rivalisent de beaute avec les vraies, et les nouvelles technologies permettent des matieres innovantes et toute aussi belles.

J'entends deja les arguments des pro':
oui, mais tu porte du cuir, c'est pareil non? De toute facon, tant que tu n'as pas porte de la fourrure, tu ne peux pas comprendre, et puis d'abord, c'est comme manger de la viande...

Et la, je vous reponds, non ce n'est pas la meme chose. Je pense qu'il faut bien differencier necessite et desir, mode, et c'est la toute la nuance.

Stella Mc Cartney l'a bien compris et pousse le defi jusqu'a creer sans cuir. Pour moi, la fourrure est un vestige, et son retour en force n'est qu'une consequence de la mode Vintage, justement un desir de passe. 

Au final, jeunes filles, femmes et modeuses, je vous en prie, utilisez votre creativite, tournons-nous vers une mode plus respectueuse du monde animal, de la vie qui doit prevaloir sur un simple critere de mode. 


 

Commenter cet article